Ermès, le chaton aux doux ronrons

Qu_il_est_doux_de_ne_rien_faire

Voici pour tes quatre mois

Un poème pour toi

Tes congénères de la maisonnée

Ont attendu... Des années tu sais !

.

Tu es gris jusqu'au bout du nez

Tes pattes, dans la cendre ont dû tremper...

Aux souris, tu as emprunté

La couleur de ton pelage ouaté.

Juste ta bouche rose

Lorsque tu "me parles" qui éclate,

Seul "petit bout" écarlate

Pareil à un pétale de rose.

Tu promènes ta gaîeté

Comme enivré par "du gris"

Ermès

Tu es mon gris-gris

Porte-bonheur à jamais.

Paulette B.

17 Octobre 2009